CARLO ACUTIS : UN BIENHEUREUX POUR LA JEUNESSE

26 octobre 2020
Ce jeune Italien décédé d’une leucémie en 2006, a été béatifié le 10 octobre à la basilique Saint-François d’Assise. « Un modèle de sainteté juvénile à l’ère numérique ».

Le 5 juillet 2018, le pape François avait reconnu le caractère « héroïque » de ses vertus, après la découverte de son corps intact lors de l’exhumation. En février 2020, un miracle était attribué par son intercession. « Le jeune Carlo s’est distingué par son amour pour l’Eucharistie, qui a défini sa route vers le ciel », a rappelé l’évêque, Mgr Domenico Sorrentino. « Cette béatification sera un moment de joie pour tout le peuple de Dieu », avait annoncé Mgr Domenico Sorrentino, archevêque d’Assise-Nocera. La date de la béatification n’a pas été choisie par hasard, puisque le jeune Carlo Acutis a rejoint le Ciel le 12 octobre 2006. C’est lui-même qui a demandé à reposer à Assise, au sanctuaire du dépouillement. Une manière de faire écho à sa vie, lui qui aimait tant saint François

Biographie de Carlo Acutis :

Carlo Acutis meurt très jeune, à 15 ans, d’une leucémie foudroyante, en laissant chez tous ceux qui l’ont connu un sentiment de grand vide et une profonde admiration pour son témoignage d’une vie authentiquement chrétienne, brève mais intense. Depuis sa Première Communion, à l’âge de 7 ans, il n’a jamais manqué le rendez-vous quotidien de la messe. Il cherchait toujours, avant ou après la célébration eucharistique, à prier devant le Tabernacle pour adorer le Seigneur réellement présent dans le Saint Sacrement.

La Vierge était sa grande confidente et il ne manquait jamais de l’honorer en récitant chaque jour le chapelet. Fan d’internet et informaticien doue , amateur de sport, altruiste au point de vouloir s’occuper des sans-abris, et surtout habite d’une foi pre coce et intense selon ses proches, le jeune homme ne dans une famille peu pratiquante avait cre e des sites nume riques religieux ainsi qu’une exposition documentant les miracles eucharistiques qui a fait le tour du monde.

Son programme de vie :

« Être toujours uni à Jésus, voilà mon programme de vie ». Par ces quelques mots, Carlo Acutis définit le trait distinctif de sa brève existence : vivre avec Jésus, pour Jésus, en Jésus. (…) « Je suis content de mourir car j’ai vécu ma vie sans perdre une seule minute dans les choses qui ne plaisent pas à Dieu ». À nous aussi, Carlo demande la même chose : il nous demande de raconter l’Évangile par notre vie, afin que chacun de nous puisse être un phare qui éclaire le chemin des autres. Citons encore les paroles de Carlo :

« Notre objectif doit être l’infini, non pas le fini. L’Infini est notre Patrie. Depuis toujours, nous sommes attendus au Ciel »

La phrase qu’il aimait dire : « Tous naissent comme des originaux, mais beaucoup meurent comme des photocopies ». Pour s’orienter vers cet objectif et ne pas « mourir comme des photocopies », Carlo disait que notre boussole devait être la Parole de Dieu, à laquelle nous devons constamment nous confronter. Mais, pour un objectif aussi élevé, il faut des moyens très spéciaux : les sacrements et la prière. En particulier, Carlo mettait au centre de sa vie le sacrement de l’Eucharistie qu’il appelait « mon autoroute vers le Ciel ».